19 février

Bienheureux Alvarez

  • En Palestine, la passion de nombreux moines et fidèles massacrés par les Sarrasins au VIe siècle.
  • À Cordoue, le bienheureux Alvarez, dominicain, qui se fit l’apôtre de l’Andalousie après sa libération du joug musulman, au XVe siècle.
  • À Avrillé, près d’Angers, le bienheureux Guillaume Repin, prêtre, et ses compagnons, martyrs. On compte parmi eux quatre-vingt laïcs, d’humble condition, mis à mort pour leur fidélité à la foi et au siège apostolique, en 1794.

En savoir plus…

Bienheureux Guillaume Repin et ses Compagnons

Martyrs de la Révolution française à Angers et Avrillé 49, Guillaume et ses 99 compagnons 11 prêtres, 3 religieuses et 85 laïcs furent guillotinés du 30 octobre 1793 au 28 mars 1794, ou fusillés du 12 janvier 1794 au 16 avril 1794.
Guillaume Repin né à Thouarcé le 26 août 1709, entra à dix-neuf ans au séminaire d’Angers et est ordonné prêtre. Lors de la Révolution française, refusant de devenir prêtre jureur, il part se réfugier à Angers, il est arrêté le 17 juin 1792 et emprisonné au séminaire transformé en prison. Libéré par les Vendéens le 17 juin 1793, il est capturé dans les Mauges le 24 décembre 1793, et conduit en prison à Chalonnes, déféré devant le comité révolutionnaire d’Angers, il est condamné à la guillotine et exécuté le 2 janvier 1794.
Sa cause ainsi que celles d’autres martyrs fut introduite par l’évêque d’Angers en 1905, et aboutit à leur béatification le 19 février 1984 par saint Jean-Paul II.