24 février

Martyre de saint Montan et ses compagnons

  • À Carthage, en 259, le martyre de saint Montan et ses compagnons. Tous disciples de saint Cyprien et membres du clergé pour la plupart, ils furent rendus responsables des désordres provoqués par les idolâtres.
  • À Trêves, en 489, saint Modeste, évêque, qui travailla à rétablir dans son diocèse la discipline, troublée par les invasions des francs encore païens.
  • À Rouen, en 586, saint Prétextat, évêque. Accusé de trahison, il fut exilé, puis mourut assassiné au pied de l’autel.

En savoir plus…

Saint Montan et ses Compagnons Lucien et Flavien

En l’an 259, Solon est gouverneur de Carthage. Mécontents de lui, les habitants se révoltent. Le gouverneur, voulant gagner l’estime des idolâtres, rend les chrétiens responsables des désordres. Il en fait arrêter 8, tous disciples de saint Cyprien, et la plupart membres du clergé.
Interrogés à plusieurs reprises, tous, sans faiblesse, réitèrent leur profession de foi en chacune de ces circonstances. Finalement, ils sont condamnés à mort. Avec la plus grande joie, ils se rendent au supplice, exhortant ceux qui se pressent sur leur passage. Montan, en particulier, supplie instamment les chrétiens d’obéir aux évêques et de vivre entre eux en parfaite union. Puis tous ces vaillants confesseurs de la foi sont décapités.